9.10.03

{ un éléphant dans un magasin de porcelaine }

Le gouvernement répond aux problèmes de notre époque de la manière la plus brutale qui soit. Parce que de jeunes hommes scolarisés ont un problème avec leur sexualité, on va revenir sur la mixité. Parce que de jeunes musulmanes de France portent le voile, on reparle du port de l'uniforme à l'école. - Des supporteurs conspuent la Marseillaise ou des individus salissent le drapeau ? La République est en danger ! A toutes les questions complexes que posent l'époque, on apportera des réponses simplistes.

Des siècles de civilisation pour en arriver là. On a crû, à un certain moment de l'histoire de l'humanité, que le progrès était innarrétable. Au surplus des avancées technologiques et sanitaires, le confort, le bien-être, la sécurité sont venus enrichir nos exigences, parfaire le champ du politique. Comment ne pas voir aujourd'hui qu'au nom du confort, du bien-être et de la sécurité, nous vivons une inquiétante involution de nos moeurs ? A force de raffiner nos manières de gouvernement, on en est arrivé à l'élémentaire le plus nu - et le plus fruste, le plus brutal. Alors qu'on aurait pu espérer que l'instruction pour tous, l'école obligatoire et gratuite, la culture démocratique, nous donnent toutes les nuances que la pensée véritable mérite, nous ouvrent les yeux sur un monde multicolore et subtil, on doit subire une logique politique binaire, manichéenne. Dont ce gouvernement s'est fait le hérault, plus que tout autre.

On peut choisir de se taire, fermer les yeux et attendre que l'orage passe (s'il passe). On peut préférer l'attitude inverse...

Site Feed