24.6.03

| impunité bis |

Après Berlusconi en Italie, c'est Chirac en France qui s'offre un petit arrangement législatif pour garantir son impunité ; le premier a fait voter une loi, le second entend carrément réformer la constitution (cf. Libération). Nous verrons comment les journalistes serviles réussiront à approuver Chirac quelques jours seulement après qu'ils eussent critiqué Berlusconi. Et comment les gogos continueront à penser qu'une dictature s'installe peu à peu en Italie et que la France est gouvernée par un démocrate qui terrassa Le Pen. Spectaculaire intégré, vous avez dit spectaculaire intégré ?

Site Feed