20.3.03

c'est la guerre

Aux militaires états-uniens, on souhaite de viser juste ; juste, c'est-à-dire avec justesse, mais aussi et surtout avec justice.

On craint (ici, il faudrait sans doute citer nos sources, mais puisque les journalistes professionnels ne le font pas, parlent au conditionnel, se comportent en service de presse des puissants, on ne va pas être trop exigeant, à tout le moins en ce début d'aventure, avec notre weblogger) que des armes à l'uranium appauvri, des armes nucléaires à faible portée, des trucs encore plus sale que les armes conventionnellement utilisées, le soient en cette campagne. Si l'armée états-unienne rencontrait un quelconque obstacle, si le conflit durait plus longtemps que prévu, dans le cas possible où cette guerre s'enliserait, l'état-major de M. Bush n'hésiterait pas une seule seconde. Quand les morts seront enterrés, il faudra analyser froidement le rôle, la place, la fonction et la nature de "la plus grande démocratie du monde".

Site Feed